Lovecraft, « No Lives Matter » ?

Lovecraft, c’est le père de la weird fiction telle qu’on la connaît aujourd’hui, le mec à l’origine d’un des imaginaires les plus foisonnants de la pop culture, quasi instigateur d’un des premier creative commons, muse de Carpenter, inspiration de H.R. Giger : quasiment le grand-papa d’Alien, bordel. Mais Lovecraft c’est aussi le tonton réac’ de la famille : raciste, sexiste, classiste, la totale. Alors, on jette l’auteur et on garde son œuvre ?

Call of Cthulhu game

Quand la pop culture s’arrache l’horreur lovecraftienne

Le récent Call of Cthulhu, adaptation vidéoludique du jeu de rôle éponyme par le studio Cyanide, reflète l’immense appétit de la pop culture pour l’horreur « lovecraftienne ». Entre adaptations directes, inspirations évidentes et hommages discrets, le 10e art semble particulièrement soumis à l’influence tentaculaire du Père de Cthulhu. Rétrospective.