Le projet

XÉNOMORPHE est un joli monstre sans queue ni tête, né en 2018 dans l’esprit d’un groupe d’étudiant·e·s rennais·es. Sa raison d’être ? Une profonde envie de politiser la science-fiction, trop longtemps considérée comme un « sous-genre » artistique ne méritant aucune analyse politique. Laissez-nous vous le présenter…


TOUCHE-À-TOUT
Xénomorphe analyse la science-fiction sous un angle sociologique et politique. Il s’attaque non seulement aux thèmes et intrigues des œuvres, mais également à leur réception, à leur public, à leur auteur·rice·s. Xénomorphe aime l’analyse autant que l’interview, la critique et les billets d’humeur. Magazine politique par son essence, culturel par son objet, c’est un monstre à l’appétit gargantuesque. Non content de dévorer œuvres de science-fiction à la douzaine, il n’hésitera pas à se mettre sous la dent quelques genres adjacents : horreur, fantastique, fantasy … Il ne discrimine pas ses proies selon leur forme et peut être mis en appétit par un jeu vidéo autant que par une œuvre littéraire ou cinématographique.

POLYMORPHE
Présent sur internet en tant que webzine, Xénomorphe a également pour ambition de se rendre disponible une fois l’an, sous la forme d’un magazine papier. Pour l’année 2018-2019, le thème de son format print suivra celui des Utopiales de Nantes, et portera sur le(s) Corps.

ENGAGÉ
Xénomorphe est a-partisan mais porte fièrement ses valeurs politiques. Reposant sur une structure associative et horizontale, le magazine n’hésitera pas à ouvrir ses colonnes à des collaborateur·rice·s étrangèr·e·s à sa rédaction permanente. Xénomorphe, c’est également une ligne éditoriale résolument féministe et antiraciste, d’où l’usage de l’écriture inclusive : jeunes Enthoven s’abstenir !

CONNECTÉ
Parce que les créatures monstrueuses n’ont pas à être archaïques, Xénomorphe est présent sur de nombreux réseaux sociaux ! Vous pourrez y suivre sa croissance, retrouver ses derniers articles, et vous tenir au courant de l’actualité culturelle nationale et rennaise. Xénomorphe est également fier d’être consultable depuis tout support : ordinateur, tablette, mais également smartphone grâce à sa technologie responsive.

… ET BIEN PLUS ?
Xénomorphe, c’est également le tenancier d’une bibliothèque associative, l’organisateur de conférences, de débats et de projections, l’heureux géniteur d’un concours littéraire… Et d’une foule d’autres projets qui n’attendent que d’être concrétisés !

Pour tout financer, Xénomorphe est aussi vendeur de crêpes sur son temps libre. Vous souhaitez le soutenir ? N’hésitez pas à vous abonner à son webzine et à le suivre sur les réseaux sociaux : Xénomorphe vous préviendra quand il aura besoin de vous.